Orgie Soldatesque

 
 

3,99

Suivi de La Chandelle de Sixte-Quint.

Epub sans DRM.
Compatible Tablette, reader, iPhone, iPad, web.

 

 

 

Description

Une mère voyant sa fille se dévergonder malgré son jeune âge, décide de lui offrir un corps de régiment d’infanterie pour lui servir de leçon. Elle espère ainsi la dégoûter des plaisirs de la chair. Mais c’est en forgeant, qu’on devient forgeron !
Bientôt la fille ne tarde pas à se transformer en nouvelle Messaline, insatiable et gourmande, sous les assauts de ces nombreux militaires ! La mère doit bientôt se lancer à son tour dans la bataille pour détourner de sa fille le flot impétueux de cette orgie soldatesque.

Suivi de La Chandelle de Sixte-Quint.

Invité par un ami photographe, un jeune homme découvre dans son atelier une modèle dénudée et peu farouche. Son partenaire ayant fait faux-bond, le jeune homme doit le remplacer au pied levé et se trouve embarqué dans une séance photographique excitante et licencieuse avec une belle inconnue.
Faut-il cependant, pour leurs différentes poses, utiliser la chandelle de Sixte-Quint ?

 

À ce moment, un soldat possédant un gigantesque instrument, aussi gros et long que le vit d’un cheval, se disposait à m’embrocher, il se retourna et, s’adressant à ses camarades, il leur dit :
« Pour satisfaire cette chère enfant, voici ce que je propose : tandis que je vais plonger cet énorme membre dans les flancs de la jolie petite fille, elle sera enculée par un autre fouteur porteur d’une longue pine qui lui montera dans les reins. En même temps, elle sucera un troisième pendant qu’un quatrième et un cinquième et plus s’il en était besoin lui déchargeront leur foutre dans les tétons, dans les cheveux, dans les doigts, sous les aisselles, etc. Il nous faut submerger la fillette dans le sperme à l’intérieur et à l’extérieur, il faut, en un mot, la rassasier si faire se peut.

— Accepté, s’écrièrent les soldats avec enthousiasme, frappons-la tous ensemble de nos membres furieux. »

Bien loin d’amortir mon ardeur lubrique, les jouissances exorbitantes et délirantes que je venais d’avoir ne firent que l’exciter plus encore et, en face de la proposition du soldat au membre gigantesque, je me piquai d’honneur et, m’adressant au groupe, je dis :
« Je vous mets au défi tous à la fois et autant que vous êtes. Je tiendrai tête à toutes vos pines réunies et, ajoutai-je transportée de fureur luxurieuse, tout un bataillon de vits bandants et de couilles pleines ne me ferait pas reculer.

— C’est ce que nous allons voir, répliquèrent plusieurs voix. Aussitôt, l’homme qui avait fait la proposition s’étendit sur le lit, son immense braquemart en l’air.

— Viens, petite mignonne, me dit-il, te mettre à cheval sur cette pièce de canon, un autre par-derrière va t’enculer en même temps, bien gentiment. Avance à l’ordre, Champagne, ajouta-t-il, et empare-toi de la rosette. »

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Orgie Soldatesque”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UGS : 9782919071302 Catégorie : Étiquettes : , , , , ,